donderdag 10 januari 2008

Myriam Mechita



Myriam Mechita aime ce qui brille. Un univers de fantaisie qui se rapproche de l’esprit macabre du carnaval. Hommes sans tête aux costumes pailletés, animaux claustrés dans un manteau de perles sombres, visages dessinés à l’aide de trous réalisés à même le mur gris, vanités à l’humour funèbre révèlent un univers sombre qui se moque des misères humaines.
bron:
paris-art.com - Myriam Mechita

Galerie Eric Dupont

 
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.5 License.