woensdag 1 oktober 2008

Laurent Faulon




Le travail de Laurent Faulon est généralement éphémère ou réversible. C’est un art d’intervention; il crée des situations. Un moteur de Renault 11 ronronne solitaire dans une pièce entièrement recouverte de moquette rose qu’il macule de cambouis; des lustres à pampilles éclairent les stalles en béton d’une étable industrielle désaffectée en bordure d’un aéroport: on sort de là noyé sous des flonflons bavarois; une guirlande d’ampoules, branchée sur la batterie d’une Peugeot 205, allume dans le lit du Rhône une constellation sous la nuit étoilée; des fauteuils et des canapés de rebut remplissent toutes les salles d’une galerie sur fond de musak et de cris de porcs dans une odeur de cire, de fumier et de purin; des ventilateurs chorégraphient les entrechats de sacs en plastique glissant sur un lino vernis, - autant d’installations visuelles, sonores et olfactives qui établissent avec le visiteur, le lieu et le moment une relation de tension poétique ou oppressante, toujours étrange et souvent inquiétante.
bron:
ch-arts

 
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.5 License.