woensdag 6 juli 2011

Rejane Lhote




Du graphisme à l’installation

Réjane Lhote explique que dans sa démarche, « dessiner une carte, c’est aller au-delà de l’horizon, des frontières. C’est trouver sa posture entre ce que l’on connaît et ce que l’on devine, c’est accepter le face-à-face avec l’inconnu … La carte porte en elle la suggestion, le sous-entendu, la connivence du lieu qu’elle (d)écrit, que ce lieu soit physique, intellectuel ou symbolique ».
Tout en travaillant en qualité de graphiste indépendante pour assurer son quotidien, Réjane Lhote dévide inlassablement l’écheveau de son univers brouillant en permanence les repères temporels et spatiaux pour mieux amener à « rêver, se perdre, se retrouver, comprendre » au gré d’expositions et de résidences d’artistes. En France comme à l’étranger ! Sur la seule année 2010, elle a ainsi participé à celle organisée dans la province de Yunnan en Chine et dans l’Etat du Rajasthan à l’Ouest de l’Inde …
« Ce qui m’intéresse est d’interpeler et de titiller l’attention. Les installations en extérieur constituent en cela un excellent médium. Je réagis par rapport à des situations que je vis et ces différentes expériences à l’étranger m’ont ainsi permis de construire des rapports différents à l’espace et de profondes remises en question ».
Poursuivant dans cette quête tenant quasi du Graal de réponses à ses interrogations par le dessin, Réjane Lhote passera l’été à participer au Festival « Laissez le Passage Libre » qui se déroulera en juillet prochain à Barnave dans la Drôme, puis à s’immerger dans l’atmosphère d’une résidence d’artistes dans la Creuse.
source:
ze-magzine

saatchionline

exposition [rendez-vous]

baggerblog-video
Intérieur Extérieur (05:06)
push image to autoplay or go to youtube

 
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.5 License.